Vagabondages Cinématographiques - Longs métrages
Avant-première. Sortie le 15 novembre 2023
Plein air | Cinéma de verdure | Jeudi 24 août | 21h30

Vincent doit mourir

Stéphan Castang

France. 2022. Fiction. 1h48

Scénario : Mathieu Naert
Image : Manuel Dacosse
Son : Dirk Bombey
Montage : Méloé Poilevé
Musique : John Kaced
Production : Capricci, Bobi Lux
Interprétation : Karim Leklou, Vimala Pons, François Chattot, Michaël Perez, Emmanuel Vérité.
Contacts : Capricci Films
capricci.fr
Tél. +33 (0)1 89 16 93 51
 

Du jour au lendemain, Vincent est agressé à plusieurs reprises et sans raison par des gens qui tentent de le tuer. Son existence d’homme sans histoires en est bouleversée et, quand le phénomène s’amplifie, il n’a d’autre choix que de fuir et de changer son mode de vie.

 

« Dans le scénario de Mathieu Naert il y avait la promesse de quelque chose de bizarre, d’un mélange de genres qui me plaisait. (…) Je sentais qu’il fallait rester loyal avec les codes du genre, et qu’en même temps ce n’était pas vraiment un film de genre. Il fallait jouer avec ce mélange, trouver un juste équilibre pour accorder ensemble les différents genres du film. Car chacune des tonalités découle directement des situations dans lesquelles se trouve Vincent et de la violence gratuite qui s’abat sur lui. À un moment elle produit naturellement de la paranoïa, à un autre un film d’enquête, à un autre encore un film d’action ou de zombies. Et comme tous ces gens lambda ne savent pas se battre, les combats deviennent souvent maladroits et sales, à la frontière du burlesque. On ne peut pas parler véritablement de comédie. Je dirais qu’il y a une ironie qui parcourt l’ensemble du film. Une ironie qui montre sans le surligner que cette violence, c’est aussi celle de notre société et de l’absurdité qu’elle peut créer. Ce que j’aime dans l’absurde c’est qu’il permet de rire des choses graves, sans déjouer le tragique des situations ni rendre dérisoire le propos du film. » Stéphan Castang

 

Né en 1973, Stéphan Castang est cinéaste et comédien. Au théâtre, il a joué avec Marion Guerrero, Benoît Lambert, Ivan Grinberg, Thomas Poulard. Il a travaillé avec la compagnie L’Artifice en tant que comédien et dramaturge (Lettres d’amour de 0 à 10, Molière du spectacle jeune public 2005) et est également auteur de textes pour le théâtre : Boule de gomme, Le Défilé de César, Une divine tragédie (co-écrit avec Sacha Wolff). Il est chargé de cours à l’Université Bourgogne-Franche-Comté et à Paris VIII. Comme cinéaste il a écrit et réalisé plusieurs courts métrages dont Panthéon Discount (2016) primé entre autre au festival de Clermont-Ferrand, celui de Séoul ou de Stuttgart, Jeunesses françaises (Gindou 2012) sélectionné à la Berlinale, aux César et primé au festival Coté court de Pantin et Finale (Gindou 2021). Lauréat 2021 de la Fondation Gan pour le cinéma, Vincent doit mourir est son premier long métrage. 

 

Tchatche Vincent doit mourir
Tchatche avec Stéphan Castang en ligne le 16 novembre

 

 

Logo rougeFdBlanc 105x150